jalousement


jalousement

jalousement [ ʒaluzmɑ̃ ] adv.
XIIIe; de jaloux
D'une manière jalouse, avec jalousie. Observer jalousement les progrès d'un rival.
Avec un soin jaloux, inquiet. « un terrible secret que les états-majors gardaient jalousement » (Maurois).

jalousement adverbe Avec jalousie : Regarder jalousement un rival. Avec soin : Garder jalousement un secret.

jalousement
adv.
d1./d Avec jalousie.
d2./d Avec méfiance. Garder jalousement ses trésors.

⇒JALOUSEMENT, adv.
A. — Avec beaucoup de précautions, de soin, de méfiance. Synon. soigneusement. Garder jalousement un secret. Je garde jalousement tous ces souvenirs et leur délicieuse particularité (RIVIÈRE, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1907, p. 269). Les Allemands campés en France, avec l'autorisation et la protection du gouvernement français, verrouillent jalousement portes et fenêtres (L. DAUDET, Av.-guerre, 1913, p. 84). Au cours du tertiaire (...) les primates, eux, ont gardé entiers leur cubitus et leur péroné; ils ont jalousement préservé leurs cinq doigts (TEILHARD DE CH., Phénom. hum., 1955, p. 173).
B. — Avec jalousie. Marius donc possédait Cosette, comme les esprits possèdent; mais il l'enveloppait de toute son âme et la saisissait jalousement, avec une incroyable conviction (HUGO, Misér., t. 2, 1862, p. 236). Et cette femme qui vient d'arriver? Courpière : Mme de Passelieu? Mme Arrow : Oui... oh!... que ce soit moi qui te dise ça!... moi qui t'aime si jalousement... c'est atroce... (HERMANT, M. de Courpière, 1907, III, 3, p. 23).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1878.
Prononc. et Orth. : 3e quart XIIIe s. « d'une manière jalouse » (JEHAN DE MARLI ds Recueil gén. des Jeux-partis, éd. A. Långfors, CV, 13). Dér. de jaloux, -ouse; suff. -ment2. Fréq. abs. littér. : 160.

jalousement [ʒaluzmɑ̃] adv.
ÉTYM. Fin XIIIe; de jaloux.
1 Avec un soin jaloux, inquiet. || Garder jalousement un secret.
1 On préparait une grande attaque : c'était un terrible secret que les états-majors gardaient jalousement.
A. Maurois, les Silences du colonel Bramble, XV.
2 (…) il était intéressant de savoir ce que Victor (Hugo), jalousement élevé par les soins exclusifs de « sa mère vendéenne », pouvait devoir à ce père jacobin.
Émile Henriot, les Romantiques, p. 26.
2 D'une manière jalouse, avec jalousie. || Conserver jalousement quelques heures de solitude (→ Écrasant, cit. 4).
3 Avec de la jalousie amoureuse. || Observer jalousement les progrès d'un rival. || Aimer qqn jalousement.

Encyclopédie Universelle. 2012.


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.